Pas mal occupée ces derniers jours.

Je suis en pleine correction de mes écrits. Et je finis aussi d'en taper quelques uns.

 

Ce week end, je me suis mise en tête de « compiler » mes différents poèmes histoire d'en faire un recueil. J'en suis à une soixantaine de poèmes « positifs » et autant de « noirs ».

C'est compliqué d'y trouver un fil conducteur...

 

Mais bon, au moins ça a l'avantage de bien m'occuper.

 

À part ça, aujourd'hui j'ai appris que mon groupe de musique, une fanfare de rue dans laquelle je joue du piccolo s'arrête. La chef et présidente démissionne. J'en suis vraiment affectée, car ce groupe a beaucoup d'importance pour moi, et surtout pour mon équilibre... enfin, c'est comme ça, c'est la vie.

 

Sinon, coté moral ça va à peu près.... du moins, pas plus mal. Toujours cette fatigue, mais je n'arrive pas à m'endormir tôt. Toujours les montagnes russes... mais moins, vertigineuses.

Jeudi dernier pour la fête de la musique, avec l'Hôpital de Jour, on s'est retrouvé, les 3 HJ de la ville, dans un coin de campagne. C'était bien sympa. Pique nique au soleil, apreciable. Il a été proposer de faire un blind test. Je n'ai pas réussi à m'y intégrer. Grosse angoisse au milieu de ce goupe, qui cri, qui rit... ça s'agite, et moi, ça me rend mal. Beaucoup de difficultés à rentrer dans les groupes.. je n'arrive pas à m'amuser alors que, tout le monde s'amuse. Du coup, je suis allée me mettre à l'écart. Mais, ça m'a plombé la fin d'après midi... je me suis retrouvée dans ma bulle, mais, une bulle d'angoisse. Figée, incapable de bouger... j'aurais pu faire la sieste, même pas. Juste là, assise, et immobile.

 

 

Le jeudi soir, avec l'harmonie, on a joué pour la fête de la musique... à peine une demie heure !!!

résultat, je suis rentrée plus tôt chez moi...

 

Bref, les jours se suivent, et ne se ressemblent pas tous...

 

Et dans l'ensemble, je ne vais pas trop, trop mal.

 

Demain, sport et chant...

Ménage, aussi..